Quand Poster sur facebook ?

Quand poster sur facebook , c’est une question que tout utilisateur se pose à un moment . Considéré comme la plate-forme de médias sociaux la plus populaire au monde, Facebook est un des dispositifs important en matière de marketing pour communiquer avec de nouveaux clients. On se dit ici, que les contacter c’est bien, mais qu’il serait mieux de connaître le meilleur moment pour les joindre.
Dans cet article, nous discuterons du potentiel de Facebook en tant qu’outil de marquage. Ensuite, nous aborderons plusieurs moyens essentiels pour déterminer quand publier du contenu sur Facebook.

Facebook, un outil de marketing essentiel ?

Pour dispenser avec succès du contenu sur cette plateformes de médias sociaux, il est essentiel de comprendre l’algorithme selon lequel les messages sont hiérarchisés. L’algorithme de Facebook est malheureusement utilisé par défaut contre les entreprises, car il est conçu pour promouvoir des «interactions significatives» (plutôt que des publicités plus traditionnelles).

Sur Facebook, les interactions significatives consistent à commenter, à aimer et à partager des messages. Cela vise à enrichir l’expérience utilisateur, en soutenant le contenu des memebre de Facebook et en réduisant la consommation passive de médias.
En d’autres termes, si les publications de votre entreprise ne recueillent pas de nombreux goûts, commentaires et partages, elles ne figureront probablement pas parmi les meilleurs sur l’algorithme de Facebook.

Par conséquent, les publications créées pour lesquelles vous avez consacrées du temps et de l’énergie pourraient ne pas être vues par votre public cible. J’attire votre attention sur celle-ci donc si vous voulez créer un site “Une installation Gratuite de wordpress”
Cela étant dit, Facebook est tout sauf une entreprise marketing infructueuse.

Facebook c’est deux milliards d’utilisateurs actifs chaque mois, soit plus du double du nombre d’utilisateurs d’Instagram et de Twitter. Pour la plupart des entreprises, ce bassin de clients potentiels est trop étendu pour être ignoré.
Facebook c’est aussi des données démographique accessibles, pour d’autres plateformes aussi confère cet article « 2018 social audience guide « .

On voit que c’est de loin de la plate-forme de médias sociaux la plus utilisée par les personnes âgées de 65 ans et plus.(si vous êtes une entreprises de restauration destinées aux personnes âgées, vous aurez du mal à ne pas passez par Facebook si vous voulez mettre en place un marketing efficace )
C’est aussi plus de 20 minutes par jour de passé sur le réseau.

Déterminer le meilleur moment => quand poster sur Facebook

La rentabilité de votre marketing sur Facebook pour votre entreprise dépend en grande partie de votre capacité à utiliser son algorithme car les clients sont là, il vous suffit donc de savoir comment les atteindre.
Créer des publications qui encouragent l’engagement des utilisateurs sera utile, mais il est tout aussi important de bien synchroniser vos publications.
Aussi le meilleur moment pour publier sur Facebook dépendra de votre secteur d’activité et de votre public cible.

Sur beaucoup de site vous aurez ce style d’indication généraliste sous forme d’infographie …. »Infographie : quel est le meilleurs moment pour poster sur les réseaux sociaux ? » pas si sur que ce soit si productif et adapté à votre thématique !

Afin de bien se classer via l’algorithme de Facebook, vous devez absolument trouver des moyens d’accroître l’engagement de l’utilisateur avec votre contenu. Cela signifie encourager des activités telles que les commentaires et le partage de messages.

Une des meilleures façons pour le faire est de déterminer exactement quand vos suiveurs sont le plus susceptibles d’être actifs et réceptifs .

1. Public et engagement

Si vous avez une page Facebook établie, vous pouvez utiliser Facebook Insights pour analyser vos données utilisateurs existants.
Un outil incontournable qui vous aidera à suivre les modèles d’engagement de vos abonnés. De cette façon, vous pouvez planifier des publications à des moments où les personnes sont les plus susceptibles de partager et de commenter votre contenu.
Nouveau sur Facebook ?
Vous devrez alors faire vos propres recherches.
Examinez les publications contenant de nombreux commentaires et voir si vous remarquez des tendances dans les heures de publication. Vous pouvez faire la même chose pour les publications partagées et d’autres types d’engagement courants.
Ce processus peut devenir chronophage, mais cependant gardez à l’esprit que la dernière chose que vous souhaitiez faire est de créer des publications qui ne seront jamais vues par votre public.
Ce travail d’analyse est donc nécessaire pour améliorer la visibilité de votre contenu pour que Facebook soit probablement rentable à long terme.

2. Une routine quotidienne ?

Vous allez constater qu’il existe des moments de la journée où votre public cible est plus susceptible d’être sur Facebook pour consulter et interagir avec vos publications.
Cela vous donne une idée des horaires de fréquentation des personnes qui vous suivent au quotidien et peut vous aider à publier du contenu aux heures les plus soumises à cet afflux soudain de trafic .
Par exemple,
– de nombreuses personnes consultent des réseaux de médias sociaux tels que Facebook au travail. En effet, plus de 41% de ces utilisateurs passent leur pause-déjeuner sur les médias sociaux.
– 40% consultent leurs comptes de médias sociaux périodiquement tout au long de la journée.

Ces moments où vos abonnés sont le plus présent (« engagés ») sur Facebook peut vous aider à avoir une idée de ce à quoi ressemblent leurs horaires. Vous pouvez également essayer de poster pendant les heures habituelles du déjeuner ou à intervalles réguliers tout au long de la journée, et ainsi regarder si le niveau d’engagement augmente.
D’autre part, vous voudrez peut-être éviter de poster le week-end. Après tout, les gens sont plus susceptibles de passer du temps avec leurs amis ou leur famille (il faudra tester pour ne pas passer à côté quand même) . Concentrez votre énergie sur le téléchargement de contenu lorsque les utilisateurs recherchent une distraction, au lieu de rivaliser pour attirer leur attention pendant les périodes de pointe.

3. Quand poster sur Facebook se fier aux fuseaux horaires et suiveurs cible

Les fuseaux horaires peuvent vous rendre la tâche un peu plus difficile pour déterminer les meilleurs moments pour publier sur Facebook.
Il est logique que vous publiez avec propres horaires, mais il sera bon de regarder d’où vient votre trafic aussi. Cela peut fausser les données lorsque les utilisateurs sont les plus impliqués à l’étranger.
Lorsque vous suivez les heures d’engagement chaque jour et chaque semaine, vous devrez accorder une attention particulière aux pics d’activité plus modestes mais cohérents (cela peut être ce qui fera le plus de votre CA).
Si vous vous concentrez exclusivement sur les périodes présentant les taux d’interaction les plus élevés, vous risquez de manquer des opportunités marketing clés.
Ces pics légèrement inférieurs dans les interactions significatives pourraient indiquer un intérêt pour votre contenu provenant d’autres régions du monde. Par conséquent, vérifiez si une partie importante des postes à ces moments-là résultent d’un lieu ou d’une région donnée.
Envisagez alors, pour test, de décaler vos publications de manière à ce que votre nouveau contenu soit mis à niveau pendant les périodes de grande mobilisation des abonnés du monde entier.

Pour finir …et résumer

Avec autant de personnes du monde entier visitant Facebook chaque jour, vous pouvez espérer attirer de nouveaux abonnés sur votre page au fil du temps. Pour cette raison, il est important de suivre régulièrement les changements dans les données démographiques et les préférences de vos abonnés. (déterminer le meilleur moment pour publier sur Facebook Insight une seule fois ne sera pas suffisant)
Il sera aussi judicieux d’envisager de surveiller l’activité sur les pages des concurrents et prendre note du moment où les utilisateurs s’intéressent à leur contenu.
Tout ceci contribuera à prévoir les changements dans les habitudes de vos propres abonnés.
Après avoir lu tout cela, je suis certain que vous êtes à présent conscient que passer à côté de Facebook ne peut pas être négligé en tant qu’opportunité de marketing.
Cela vaut donc tout intérêt de s’y intéresser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + dix =